Nigeria : Lagos concentre l’attention des investisseurs et des promoteurs…

Nigeria Lagos concentre l’attention des investisseurs et des promoteursDans son étude « Africa Report 2013 », le cabinet de conseil immobilier Knight Frank pointe le bon de la demande en immeubles de qualité en Afrique, notamment au Nigeria, tant dans l’immobilier d’entreprise que dans le résidentiel. Par exemple, à Lagos, un géant projet immobilier a été lancé en grande pompe en février dernier. Il s’agit d’une île artificielle de 10 kilomètres carrés, au large de la capitale, qui devrait accueillir, selon une source proche du dossier, 250 000 habitants privilégiés, des bureaux ainsi que des centres commerciaux. Déjà surnommé le « Dubaï de l’Afrique », Eko Atlantic, du nom du projet en question, qui ambitionne de devenir un carrefour des affaires à l’échelle du continent, est une vitrine du potentiel nigérian. C’est d’ailleurs ce que corrobore Yvonne Ike, directrice de Renaissance Capital, une banque d’affaires russe spécialisée sur les pays émergents lorsqu’elle affirme que l’économie nigériane connaîtra un boom d’ici trois à cinq ans. Selon ses prévisions, elle serait aussi importante que celle sud-africaine. Si l’immobilier et dans un vaste champ l’économie au Nigéria connaissent un essor remarquable, il ne demeure pas moins vrai que les loyers des immeubles haut de gamme à Lagos figurent parmi les plus élevés au monde. En effet, l’Etat caracolerait avec des loyers de 85 dollars au mètre carré. Ce processus, à savoir le développement de projet immobilier, semble toutefois inéluctable en raison non seulement des firmes étrangères qui chercheraient à s’implanter sur le marché, mais aussi du nombre d’entreprises en pleine croissance dans le pays. Bref, du fait de son économie fortement basée sur le pétrole, au Nigeria, la demande de propriété haut de gamme de la part d’acheteurs offshores ne cesse d’augmenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.