Côte d’Ivoire – Chine : 10 milliards de dollars pour les infrastructures

c98228575145a7f00473efd798f10e36Comme c’est le cas pour beaucoup d’autres Etats oust-africains à l’heure actuelle, la Côte d’Ivoire va bénéficier d’un important financement chinois en vue de développer des infrastructures. D’une valeur de 10 milliards de dollars, cette enveloppe sera versée sous forme de prêts concessionnels sur une période de 6 ans.

Tout récemment, la Chine vient de conclure des accords de prêts pour la dotation en infrastructures avec le Nigéria et la Sierra-Leone, deux autres Etats de la sous-région ouest-africaine. A présent, c’est au tour de la Côte d’Ivoire de grappiller quelques 10 milliards de dollars de l’Empire du Milieu. A noter que la deuxième puissance mondiale s’est montrée doublement généreuse envers son partenaire ivoirien. En effet, cet accord de prêt a été négocié il y a un an lorsque le président ivoirien Alassane Ouattara effectuait un périple en Chine. A son retour, le chef d’Etat avait alors annoncé un financement d’environs 5 milliards de dollars. En un an, ce budget a été doublé. En outre, passant principalement par le canal d’Exim Bank, la Chine a accordé ce prêt à des taux préférentiels.

De son côté, la Côte d’Ivoire s’est montrée reconnaissante en laissant ces projets aux entreprises chinoises. En clair, il est prévu, entre autres, d’agrandir le port d’Abidjan, un chantier à 2,5 milliards de dollars. Par ailleurs, pour une facture de 2 milliards de dollars, une ligne ferroviaire sera installée entre San Pedro, le deuxième port ivoirien, et la ville de Man. D’autres initiatives aux couts plus humbles viennent compléter la longue liste à l’instar de la suite des travaux d’édification du barrage hydroélectrique de Soubré (500 millions de dollars).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.