Angola : Catoca va renforcer sa capacité de production en diamants

La imagesexerçant en Angola veut augmenter ses capacités de production de Diamant. Pour ce faire, des travaux de réaménagement du site sont prévus pour creuser plus profond et atteindre des minerais plus riche et plus dense. Le principal leitmotiv de ce choix de renforcement de capacité est la prévision haussière en demande de pierres précieuses vers l’Inde et la chine pour les années à venir.

En effet, l’émergence des classes moyennes dans ces deux pays a conduits à une plus forte consommation de produits de luxe dont les bijoux. D’après les prévisions, cette demande va encore augmenter et les prix des pierres précieuses grimperont avec cette demande. La compagnie va donc installer une sixième ligne de production au 5 déjà existantes. Jusque là, la mine n’était exploitée qu’à 200 mètres de profondeur. Avec le nouveau projet, Catoca espère pouvoir descendre jusqu’à environ 600 mètres. Selon les spécialistes de la région, la formation minérale s’est faite en profondeur et c’est une activité volcanique qui l’a relevé au niveau actuel d’exploitation. L’année dernière, l’exploitation de la mine a produit environ 6.5 millions de carats et un chiffre d’affaire de 575 millions de dollars. Cette année les résultats attendus devraient être en croissance. Au total, l’Angola espère atteindre un chiffre de 9 millions de carats pour la production 2013. Avec 7 sites de production en activité, Luanda pense relever se défis avec aisance.

Le diamant est le principal minerai exporté par l’Angola et à ce jour le pays reste le quatrième producteur mondial de diamant. Néanmoins sa contribution à la caisse nationale reste de loin inférieure à celle du pétrole qui est la première source de revenu du pays. Malgré le renforcement de capacité prévu  cette réalité ne sera que très peu impactée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.