Tchad : L’inculpation d’Hissène Habré est une victoire collective

habre_2Arrêté en début de semaine et inculpé pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et tortures, Hissène Habré, ex-chef d’Etat tchadien, devra rendre compte devant la justice pour les exactions commiselors de l’exercice de ses fonctions présidentielles. L’annonce de cette nouvelle a été accueillie avec liesse par les populations du Tchad, en particulier les victimes.

Il s’agit d’abord de la victoire de la ténacité, susurre-t-on parmi les victimes. En effet, il leur a fallu attendre vingt-trois années pour voir enfin une justice se mettre en œuvre pour que ne restent pas impunis les crimes perpétrés sous ledit régime. « Enfin ! Mes frères tchadiens, mes sœurs tchadiennes, le calvaire de 23 ans est terminé. Hissène Habré vient d’être arrêté et écroué à Dakar par la justice sénégalaise,… », a déclaré, lundi, Idriss Déby, l’actuel chef d’Etat du Tchad.

Ensuite, il est aussi question d’une victoire pour la justice internationale en ceci que les normes internationales en matière de violations graves des droits de l’Homme et du droit international humanitaire, ne restent pas lettre morte.

Enfin, cette inculpation constitue une victoire pour les victimes de tous les tyrans en Afrique. En effet,l’affaire Habré représente une sorte de mise en garde contre les dirigeants qui abusent de leur pouvoir pour malmener leur population. Autrement dit, ils doivent dorénavant intégrer le fait que peu importe les facteurs temps et circonstances, la justice finira par se faire.

Quoiqu’il en soit, l’ex-chef d’Etat tchadien n’a pas été seul à commettre les crimes ci-dessus évoqués ; ce qui revient à dire que pour que la victoire des victimes soit totale et complète, il faut aussi que la justice mette la main sur tous ceux qui étaient impliqués dans ces crimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.