Pékin offre du matériel militaire au Cap-Vert

3152823_5_f816_un-marin-chinois-a-bord-de-la-fregate_e5944bd21a5844b252ada1515e49b0e0Hier mardi, le gouvernement capverdien, représenté par son ministre de la Défense, a reçu, à Praia, un important lot de matériel militaire offert par son partenaire chinois.

A s’enquérir de la valeur du matériel militaire que la Chine a donné à l’archipel ouest-africain, on peut dire que Pékin l’a gâté. En effet, cet équipement coûterait la somme de 50 millions de dollars. Un gros montant qui s’explique, entre autres, par la présence de deux patrouilleurs dans le paquet cadeau. Ces bateaux seront, bien entendu, mis à disposition des forces côtières capverdiennes : ils « vont servir à soutenir la Garde côtière dans sa supervision et surveillance des eaux territoriales du Cap – Vert et, également, à soutenir les efforts de lutte contre les pratiques illégales comme le trafic de drogue, la pêche illégale, etc », a déclaré le ministre capverdien.

D’après l’accord qui encadre cette coopération militaire, la Chine va également se charger de construire une usine de production d’uniformes pour l’armée. Elle entend, en outre, aménager des gymnases modernes au sein de toutes les régions militaires et, enfin, fournir des équipements électroniques et informatiques au Cap – Vert.

La convention portant sur ce don a été signée par le ministre capverdien de la Défense, M. Jorge Tolentino, et l’ambassadeur de Chine accrédité au Cap – Vert, M. Su Jian. D’ailleurs, ce dernier a rappelé l’objectif de ce « geste d’amitié et de solidarité entre les deux forces armées », qui est de consolider une collaboration militaire amorcée lors de la lutte pour l’indépendance de cet Etat ouest-africain. Ce, en soutenant la stabilité et la sécurité intérieure comme extérieure du Cap – Vert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.