Le Botswana roule sur l’or

84762L’exploitation d’une nouvelle mine d’or au Botswana est en gestation. D’ici la fin de l’année en cours, les mines d’or Otjikoto vont pouvoir offrir au pays ce qu’elles ont de meilleure.

La valorisation de la mine se fera principalement par le géant canadien B2Gold qui est le principale actionnaire de l’entreprise créée pour cette fin. B2Gold détiendra 92% des parts tandis que les 8% restant seront détenus par un groupe d’intérêt namibien du nom d’Evi Or. Les travaux de construction pour l’aménagement et l’exploitation de la mine coûteront au total près de 2,2 milliards de dollars.

Pour les autorités du pays, l’accord de partenariat avec B2Gold est une réussite  En effet, ce dernier à accepter d’appliquer une politique de recrutement local. La population botswanaise sera donc la première bénéficiaire des emplois qui seront créés dans le cadre d’exploitation de la mine. D’après les dirigeants de B2Gold, la première phase des travaux permettra d’employer environ 800 personnes. Elle durera près d’une année. Après construction du site, la phase d’exploitation offrira quant à elle, 550 postes durant toute la phase de production de l’entreprise. A en croire les prévisions la phase de maturité de production est prévu en 2015.

L’économie du pays dépend fortement de l’or. Ce dernier représente près de 80% des exportations et l’essentiel des revenus nationaux. Malgré l’environnement de la crise économique, Gaborone a réussi à garder le cap de la croissance et à amorcer timidement une diversification économique.

L’exploitation de cette nouvelle mine permettra au Botswana de maintenir le cap. Sur le plan macroscopique, les résultats économiques du pays demeure solides. La Banque Centrale a maintenu une prévision de croissance du PIB à 4,4% tandis que son taux directeur se stabilise encore à 5,5.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.