Niger : la BID soutient la feuille de route gouvernementale

bid-logoLe gouvernement nigérien a trouvé auprès de la Banque Islamique de Développement (BID) un important bailleur de fonds pour la réalisation de son Plan de Développement Economique et Social (PDES).

En effet, cette institution financière a consenti le décaissement de 800 millions de dollars américains en faveur de ce programme. Ce budget a été mis à disposition dans le cadre de la Stratégie de partenariat 2012 – 2015 entre les deux parties. Cet axe de collaboration a officiellement été inauguré au courant de la semaine dernière par le chef d’Etat nigérien, M. Mahamadou Issoufou. L’homme fort nigérien a profité de cette occasion pour signifier la reconnaissance de son pays envers la BID.

En effet, le Niger a été soutenu à plusieurs reprises par ce partenaire financier. Ce qui, pour M. Issoufou, a même eu de l’impact sur la hausse de la croissance nigérienne.  Pour rappel, le PDES vise à promouvoir le développement du Niger, notamment, par la création de 50 000 postes. Aussi, se divise-t-il en 5 axes : d’abord, le renforcement de la crédibilité et de l’efficacité des institutions nigériennes ; ensuite, la mise en place de conditions d’un développement équilibré et inclusif ; la sécurité alimentaire et le développement durable de l’agriculture ; la promotion de la compétitivité et de la diversification de l’économie et, enfin, le développement social.

Pour ce faire, le Niger a besoin de 10,83 milliards de dollars américains, dont près de la moitié a déjà été promis par ses différents bailleurs de fonds. En dehors de cet investissement, la BID financement présentement 3 vastes projets au Niger à hauteur de 62 millions de dollars américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.