Sénégal : arrivée de Green Energy

Sénégal arrivée de Green EnergyCes dernières années, le Sénégal a traversé une crise énergétique sans précédent. En signant un accord avec l’américain Green Energy, spécialiste de l’énergie renouvelable, cet Etat ouest-africain espère s’en sortir. Les retombées de la visite du président sénégalais Macky Sall à Washington ne se font pas attendre.

Officialisé tout récemment, l’accord liant le Sénégal et Green Energy a été signé par le ministre de l’Energie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye, aux USA. En clair, Green Energy va installer environs 71 000 poteaux d’éclairage électriques solaires. Ce qui nécessitera un investissement de 250 millions de dollars américains. Cette somme peut paraître énorme mais, comparée à la facture sénégalaise de l’éclairage public, cet investissement en vaut la chandelle.

En effet, le gouvernement débourse, chaque année, 24 millions de dollars américains à cet effet. Ce projet viendra, non seulement amoindrir ce budget, mais apporter également l’éclairage public dans les localités qui n’en disposent pas assez. Pour ce faire, Green Energy va installer 25 MW de capacité de production quotidienne. Celle-ci se divisera comme suit : 20 MW iront dans le réseau tandis que 4 MW alimenteront l’université de Dakar et 1 MW respectivement pour l’Hôpital de Fann et la Présidence.

En outre, adepte d’une logique de développement durable, l’entreprise américaine a consenti de former des autochtones aux technologies des énergies renouvelables en général et de l’énergie photovoltaïque en particulier. Les personnes éligibles à ce programme prendront donc la direction de l’Etat américain de Pennsylvanie pour y intégrer des universités. Enfin, ce projet va contribuer à la création de postes pour la jeunesse, d’autant plus qu’il s’étend sur l’intégralité du territoire sénégalais. Quoi qu’il en soit, la Société Sénégalaise d’Electricité (SENELEC) s’en réjouira.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.