Sénégal : Dakar a marre des délestages

Durant le week end dernier, les habitants de Guédiawaye, une banlieue de Dakar au Sénégal, ont exprimé leur ras-le-bol à cause des fréquentes coupures d’électricité. Les manifestants, des jeunes pour la plupart, ont brûlé des pneus et dressé des barricades pour montrer leur colère. Dans le but de les contenir, des policiers ont lancé des bombes lacrimogènes, après avoir été la cible de jets de pierres.Suite aux problèmes d’ordres technique et budgétaire de la Senelec, la compagnie publique pourvoyeuse d’électricité, la population et les entreprises sénégalaises subissent souvent des délestages. Evidemment, cette situation entraîne, de plus en plus, une grogne sociale, d’autant plus qu’elle ne se limite pas seulement à la capitale. Déjà, en fin octobre, c’était sous l’instigation de l’Association des Professionnels de l’Information et de la Communication (APIC en sigle) que 2000 personnes étaient descendues dans les rues de la ville de Ziguinchor pour révendiquer plus de régularité dans la fourniture électrique. La suite des évènements leur a donné raison. Quelques jours après, en début novembre donc, des décès dus aux coupures d’électricité, dont notamment la mort de 6 bébés dans leurs couveuses, sont survenus à l’hôpital régional de la même ville.Pour tenter de remédier à cette situation perçue comme la plus importante crise d’énergie de son histoire, le Sénégal a récemment signé un accord de coopération technique avec l’EDF, leader mondial dans la production d’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.