Burkina Faso : lancement de la production de Zinc

Burkina Faso lancement de la production de ZincLe Burkina Faso a énoncé le lancement de la production de Zinc d’ici le mois prochain. Le minerai proviendra principalement des mines de Perkoa, une des plus grandes réserves de zinc en Afrique. L’exploitation de la réserve minière se fait en joint-venture entre 3 partenaires dont le gouvernement burkinabé. La multinationale Glencore est en majorité absolue avec 50,1% de parts, suivi de l’australien Blackthorn Ressources avec 39,9% de part. L’Etat Burkinabé est minoritaire dans la structure et ne possède que 10% de parts. L’investissement initial pour l’exploitation du site minier est de l’ordre de 190 millions de dollars. Pour ce qui est de la teneur de Zinc dans le minerai, elle est estimée à 13,9%. L’exploitation du site permettra également d’extraire de l’argent et du plomb. Globalement l’ensemble de la réserve serait constitué de ,3 millions de tonnes en ressources minières. L’unité industrielle produira deux types de concentré, le premier en zinc, avec une teneur de 85% et le second en plomb-argent avec une teneur de 15%. Pour ce qui est des prévisions en termes de recettes, Ouagadougou espère enregistrer des revenus s’élevant à 250 millions de dollars. Les investisseurs prévoient une augmentation de 40% de production chaque année jusqu’à atteindre une moyenne de un million de tonnes. Le Burkina-Faso est un pays pauvre dont le produit intérieur brut (PIB) s’élève à environ 10,2 milliards de dollars pour une population de 17 millions d’habitants. Avec une terre aride, l’agriculture représente plus de 30% du PIB et occupe une grande partie de la population active. Le Burkina Faso est le premier exportateur africain de coton et de haricots verts. Le pays produit également le sorgho, le maïs, de l’arachide, et le riz. Par ailleurs, l’élevage prend aussi une place importante dans le paysage socio-économique du pays. Avec la chute des cours mondiaux du coton, l’économie du pays a connu de sérieuses difficultés. Avec le lancement de cette exploitation minière, les autorités du pays espèrent donner un nouveau souffle à l’économie du pays pour mieux faire face aux problèmes sociaux qui se multiplient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.