Tchad : un nouveau procès dans l’affaire « arche de zoé »

Le procès dit de l’Arche de Zoé vient de commencer en France et toute la communauté tchadienne suit encore avec émoi les aventures de cette association humanitaire qui a versé dans le trafic d’enfants. Les chefs d’accusation retenus contre les concernés sont la tentative d’aide à l’entrée irrégulière de mineurs étrangers en France, l’exercice illicite de l’activité d’intermédiaire en vue d’adoption et l’escroquerie. Pour ces trois accusations, les prévenus risquent 10 ans de prison et 750000 euros d’amende. Un des couples ayant témoigné sur les modalités d’adoption affirme avoir dépensé plus de 2300 euros dans ce projet et pensait adopter un orphelin en provenance du Darfour. Lors de l’arrestation du groupe, ils avaient en leur compagnie 103 enfants qui devaient prendre le large pour la France. Tous les enfants étaient tchadiens et aucun d’entre eux ne serait orphelin. Au total, 250 familles auraient été identifiées comme familles d’accueil et seraient également victimes de cette entourloupe. Avec en moyenne 2500 euros minimum dépensé par les futurs parents, l’arche de Zoé aurait escroqué plus de 625000 dollars. Par ailleurs, les représentants de l’arche de Zoé affirment qu’à leur connaissance, ces enfants étaient orphelins et les témoignages des chefs de village et des enfants eux-mêmes suffisaient à confirmer cet état des choses. Voila pourquoi sur 300 enfants qui leurs ont été présentés, ils n’en auraient retenu que 103. Sur les bancs de la partie plaignante,  10 familles seulement auraient porté plainte contre l’association.

D’après les informations officielles, les deux principaux concernés, Eric Breteau et Emilie Lelouch seront absents durant le procès. Pour les familles, le couple doit être présent et subir la sentence que prononcera le tribunal. Les représentants de l’arche de zoé avaient déjà été jugés et condamné au Tchad. C’est le président Tchadien qui avait accordé sa grâce aux prisonniers français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.