Sénégal : les producteurs d’arachide payés comptant

La campagne de commercialisation de l’arachide a été lancée en début de semaine au Sénégal. Cette année, le gouvernement tient à ce que les producteurs des graines oléagineuses soient payés comptant. Aussi, n’a-t-il pas lésiné sur les moyens. Cette opération a été dénommée « Tek Teggi », avec comme devise, « tout paysan qui livre ses graines, devra immédiatement recevoir son argent ». Pour ce faire, le ministère de l’Agriculture dispose d’une enveloppe de 80 millions de dollars américains. Un budget qui lui a même permis d’avaliser une hausse de 8 % du prix de l’arachide par rapport à l’année précédente : le kilogramme de graines se vend désormais à 0,4 dollar américain. C’est un véritable renouveau dans la filière de l’arachide. Lors des campagnes précédentes, les ventes des graines oléagineuses s’effectuaient par l’intermédiaire de bons. Un système qui occasionnait un bon nombre d’impayés. C’est justement pour lutter contre ces difficultés que le gouvernement a opté pour le cash. D’ailleurs, l’autorité de tutelle invite les producteurs à dénoncer aux forces de l’ordre tout acheteur qui proposerait toujours des bons pour acquérir l’arachide. Malheureusement, quand le gouvernement semble avoir résolu un écueil, en voilà un autre qui surgit : selon certains informateurs, des acheteurs d’origine chinoise acquièrent l’arachide au marché noir. Ainsi, le Sénégal risque d’être privé de la meilleure qualité de sa production. Du point de vue de la quantité, la dernière campagne de l’arachide a été un franc succès. La production a atteint entre 750 000 et 800 000 tonnes. Ce qui correspond à un mieux de 28 % en comparaison à 2011.

Paradoxalement, il y eu 18 % des terres ensemencées en moins. Comme quoi, le Sénégal a des potentialités insoupçonnées dans cette culture. Profitant de cette bonne dynamique, le ministère de l’Agriculture a encouragé les opérateurs de l’arachide à commencer d’ores et déjà à stocker leurs semences en prévision de la prochaine campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.