Mali : le programme de micro finance rurale suspendu

Le Programme de Microfinance Rurale (PMR) a été suspendu au Mali. Le pays n’aurait pas honoré ses engagements par rapport au Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA), qui soutient cette initiative conjointement au gouvernement local. Normalement, le Mali devait s’acquitter de 26 000 dollars américains selon son partenariat avec le FIDA.                      Vu que cette somme n’a pas été réglée, l’organisme spécialisé a réagi de la plus sévère des manières : en arrêtant momentanément le PMR.  Au travers de cette initiative, le pays ouest-africain doit bénéficier d’un appui financier de 31 millions de dollars américains sur une période 8 ans. Ce projet se déclinait, entre autres, en deux volets : le Programme Intégré de Développement Rural de la Région de Kidal (PIDRK) et le Programme Intégré de Développement des Régions du Nord (PIDRN). Les actions concrètes du PMR se focalisaient généralement dans le domaine de l’agriculture. Ce qui était très bénéfique pour les populations des régions-cibles, souvent en proie à de graves problèmes de sécurité alimentaire et de pauvreté. Une situation rendue encore plus difficile avec la rébellion en début d’année et le coup d’Etat de mars dernier.

Le moment est donc très mal choisi pour mettre un terme, même de manière provisoire, à pareille initiative. Et, la modicité de la somme qui a causé cette rupture jette vraiment le discrédit sur l’administration malienne. Aux dernières nouvelles, le ministère de l’Agriculture étudie les voies et moyens pour décanter la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.