Togo : Rencontre autour du Fonds Européen de Développement

Quelques membres du gouvernement togolais et certains partenaires techniques et financiers issus de l’Union Européenne se sont rencontrés en début de semaine dans le cadre des discussions sur le 11è Fonds Européen de Développement (FED). Cette réunion avait pour but de définir les axes prioritaires de coopération afin d’en tirer le maximum de profit. Le FED est un outil d’aide au développement institué en 1957 par l’Union Européenne (UE). Bien qu’il s’agisse de la période coloniale, les métropoles pensaient déjà à des mécanismes de financement communautaire adressés aux pays de l’ACP et d’Outre-Mer. Mais, depuis 1993, le FED a intégré le budget communautaire de l’Europe. C’est donc une initiative qui profite à bien de pays en développement, le Togo y compris. Aussi, pour plus d’efficacité, il est nécessaire que les violons soient accordés entre les deux parties : « orienter la coopération pour accompagner le gouvernement (togolais) dans ses programmes et stratégies de développement », telle est la pertinence de cette rencontre pour M. Patrick Spirlet, le représentant de l’UE au Togo.

Selon le Ministre togolais de la planification, M. Djossou Semodji, « l’aide au titre du 11è FED sera orientée vers le financement des secteurs tels que la démocratie, les droits de l’homme, l’Etat de droit, la gestion des finances publiques, la lutte contre la corruption et la promotion de la décentralisation ». Le 11è FED s’étendra de 2014 à 2020, étant habituellement établi sur cinq ans. Au terme du 10è FED (2008-2013), le Togo devrait bénéficier de 160 millions d’euros (180 millions de dollars américains) de financement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.