Burkina-Faso: La BOAD soutient les secteurs routier et environnemental

La Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) a accordé la semaine dernière à Ouagadougou trois financements sous forme de prêts en faveur des secteurs routier et environnemental au Burkina – Faso. Le document d’engagement a été paraphé par le Ministre burkinabé de l’Economie et des Finances, M. Lucien Marie Noël Bembamba, et le Président de la BOAD, M. Christian Adovelande. En clair, il s’agit d’une enveloppe globale de 48 millions de dollars américains. Cette somme sera répartie en 3 initiatives. 18 millions de dollars américains seront consacrés au Projet de Valorisation de l’Eau du Nord du Burkina (PVEN), qui vise à réduire la pauvreté rurale en suscitant la création d’emplois et en favorisant l’accroissement des revenus agricoles. En outre, le PVEN poursuit la valorisation de 680 ha des aires où il est développé. Enfin, il contribue aussi à la sécurité alimentaire des populations. La réhabilitation de la route communautaire CU9 en vue de simplifier le transport sur l’axe Lomé – Ouagadougou constitue le deuxième projet, soutenu à hauteur de 20 millions de dollars américains. De l’avis de l’argentier du gouvernement burkinabé, cette initiative aura un impact positif sur la compétitivité de l‘économie du pays en fluidifiant les échanges internationaux. La réalisation de ce projet s’appesantira particulièrement sur les 28 km qui séparent Tenkodogo et Ouagadougou. En dernier lieu, 10 millions de dollars américains vont servir au renforcement du réseau d’assainissement de Ouagadougou et, également, à doter la même ville de routes supplémentaires. Cela consiste, notamment, à aménager le parc Bangr-Wéogo. Il sied de préciser que ce dernier projet n’est pas récent car la BOAD y a déjà consacré 26 millions de dollars américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.