Gabon : une nouvelle raffinerie dans trois ans

Le géant sud-coréen Samsung vient de finaliser un accord avec le gouvernement gabonais. Il s’agit de la construction d’une raffinerie de pétrole d’une capacité de production de 3 millions de tonnes par jour. Cette installation sera implantée dans la zone économique de l’ile Mandji à Port-Gentil.
La réalisation de ce projet nécessite un investissement d’environ 1,4 milliards de dollars. La nouvelle raffinerie sera la plus importante du pays en produisant trois fois plus de pétrole que la compagnie nationale Sogora.  D’après les représentants de Samsung l’unité sera livrée clé en main à la fin de l’année 2015 et sa mise en marche est prévue pour début 2016. Pour ce qui est des opportunités la capitale économique du pays connaitra la création  de 300 emplois directs et près de 3000 emplois indirects. Environ un tiers de la production répondra à une demande de  consommation locale. Le Gabon est la septième réserve africaine en matière de pétrole avec 3,7 milliards de baril. Aussi, vu sa production, les experts estiment à 45 ou 50 ans les réserves connues. La construction de cette raffinerie entre dans le projet pour le Gabon de redorer le blason du secteur pétrolier qui depuis la fin des années quatre-vingt-dix a connu une forte chute. La moyenne de production actuelle du pays est de 11 millions de barils contre 18 millions en 1998. L’économie gabonaise est principalement dépendante du pétrole, ce dernier représente près de 80% des exportations du pays, 40% de son PIB et 60% des recettes de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.