Togo/Allemagne : Le redémarrage de la coopération économique

Une délégation du Ministère allemand de la Coopération Economique a séjourné au Togo au cours de cette semaine en vue de discuter des bases des relations entre les deux pays.  Ces débats se sont soldés par un accord sur les axes prioritaires à soutenir au Togo et le montant à y consacrer. Cette mission a été accueillie par les Ministres togolais des Affaires Etrangères, M. Elliott Ohin, et de la Planification, Mme Dédé Ahoéfa Ekoué. Au terme de ces négociations bilatérales, Berlin a consenti à financer le Togo à hauteur de 27 millions d’euros (35 millions de dollars américains). Dans cette coopération, l’Allemagne a pour priorité trois axes, à savoir, la formation technique et professionnelle et l’emploi des jeunes, le développement rural, avec un accent particulier sur l’agriculture, et la décentralisation. Afin de se fixer sur ces différentes orientations et d’en évaluer le coût financier, M. Dirk Diebel, Ministre allemand en charge de la Coopération Economique, avait fait le déplacement pour Lomé en décembre dernier. Sa visite de travail avait été suivie d’une expertise de la Coopération Allemande au Développement (GIZ) et de la Coopération Financière Allemande (KFW). La fin heureuse de ce processus marque un retour de l’Allemagne au Togo.

En effet, Berlin, tout comme bien d’autres partenaires du pays ouest-africain, avait suspendu sa contribution en 2003. Pour cause, le régime togolais se caractérisait par diverses violations des Droits humains et des libertés publiques. Aujourd’hui, le Togo jouit des retombées des institutions démocratiquement élues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.