Guinée : Un nouveau financement de la BID

La Banque Islamique de Développement (BID) a consenti un prêt à la Guinée. Ce, dans l’optique de soutenir le secteur de l’éducation nationale. Conakry va bénéficier de 12 millions de dollars américains. Cette somme servira à appuyer le programme de l’enseignement élémentaire. Pour ce faire, des salles de classe supplémentaires seront construites et équipées dans les régions de Boké, Faranah, Kindia et N’Zérékoré. En outre, les instituteurs de ces écoles seront remis à niveau. Afin de faciliter l’accès à ce crédit, la BID a posé des conditions favorables à la Guinée. La somme globale sera remboursée en deux tranches : la première, de 8 millions de dollars américains, a été cédée avec un taux d’intérêt de 2,5 % avec 20 ans pour le remboursement et une période de grâce de 25 ans. Quant à la seconde, le prêt s’élève à 4 millions de dollars américains avec 0,5 % d’intérêt, un remboursement sur 10 ans et 30 ans de période de grâce. Au travers de ce dernier financement, la BID prouve encore qu’elle tient à promouvoir l’éducation en Guinée. En février dernier, l’établissement financier avait soutenu la construction et l’équipement de 68 nouvelles écoles primaires. Cela, par le biais d’un don de 24,5 millions de dollars américains. Cette somme avait, par ailleurs, permis le démarrage d’un projet dans l’énergie. La BID visait ainsi de relever la fourniture électrique de la capitale guinéenne d’un minimum de 15 MW. Somme toute, la BID a vraisemblablement pour but de favoriser le développement économique et le progrès social en Guinée. C’est donc un précieux partenaire pour ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.