Sénégal : 8 ans après, la gare de fret trouve acquéreur

La Gare de Fret de l’aéroport Léopold Sedar Senghor (GFPLSS) est enfin opérationnelle. Il aura fallu attendre 8 longues années pour qu’elle trouve un concessionnaire.  C’est au groupe Transnet que cet honneur échoit. Il s’est engagé mardi avec les autorités de l’aéroport au travers d’un contrat de concession. Cette gare de fret a pour vocation d’assurer l’exportation des produits périssables. Il y a une décennie, la Banque Mondiale avait consenti de financer sa construction. Celle-ci a coûté 2 millions de dollars américains et s’est achevée en 2004. Depuis, plus rien ne s’était passé. La plateforme à la capacité de 100 à 150 tonnes par jour suivant les saisons restait au chômage. Pendant ce temps, le gouvernement sénégalais n’avait pas d’autre choix que de recourir à la voie maritime. 90 % des exportations passaient par les eaux. Cela a causé un manque à gagner inestimable pendant toutes ces années. Heureusement que ce non-sens fait à présent partie du passé. L’administration de l’aéroport a tenu à faire confiance à une entreprise du secteur privé pour s’assurer de la qualité dans les prestations. Celles-ci, multiples, ne sont pas évidentes : services à des usagers aux besoins conflictuels, maîtrise des délais, affrètement d’avion, … . Pour en assurer la bonne coordination, la certification ISO 9001 semble être le passage obligé. Fort de cette nouvelle collaboration, le gouvernement sénégalais s’est remis à rêver : il a revu ses prévisions d’exportations à la hausse. Ainsi, par exemple, l’objectif d’atteindre 75 000 tonnes d’haricots verts exportés est plus qu’envisageable cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.