Tchad : Mécanisation de l’agriculture

Dans l’optique d’améliorer le rendement agricole de 2012-2013, le gouvernement tchadien, par le biais du Programme national de sécurité alimentaire (PNSA), vient d’octroyer des tracteurs aux paysans des différentes régions du pays. Mécaniser l’agriculture, tel est l’objectif du gouvernement tchadien pour les prochaines années. Ces machines permettront aux paysans de multiplier leurs capacités de production tout en fournissant moins d’efforts. Pour le chargé du projet PNSA, « Au bout de deux mois et demi, 451.125 hectares seront labourés (5 hectares par tracteur et par jour) et pourront produire 900.000 tonnes de céréales. Les recettes générées par les labours s’élèveront à un plus de 9 millions de dollars qui serviront de fonds de roulement à l’opération ». Ce sont 914 tracteurs qui ont été mis à disposition des paysans et serviront à labourer les champs à raison de 20,1 dollars par hectare, contre 50,33 dollars chez les sociétés privées de location (soit une subvention de 60%). De plus l’entretien des tracteurs, le carburant, les traitements des tractoristes sont à la charge de l’Etat. Par ailleurs des engrais en vente subventionnées aussi ont été mis à leur disposition (8.500 francs CFA le sac de 50 kg d’engrais NPK et 7.500 francs celui d’urée), ainsi que des semences améliorées de riz, maïs, sorgho. Cette nouvelle campagne agricole puise son essence dans la volonté du président de la république qui a d’ailleurs placé sa réélection de l’année dernière sous le signe du  « développement rural » et a émis le vœu de faire du Tchad « le grenier de l’Afrique ». Enregistrant un déficit céréalier de 455. 000 tonnes l’année dernière, le pays a donc intérêt à renforcer sa production agricole afin de faire face à la crise alimentaire qui sévit dans l’ensemble des pays du Sahel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.