Côte d’Ivoire : Le nouveau souffle de la Banque de l’Habitat

11,5 millions de dollars américains. C’est le capital actuel de la Banque de l’Habitat de Côte d’Ivoire (BHCI). L’institution financière connaît un renouveau grâce à de moyens plus conséquents. Il faut dire que la BHCI vient de loin : rien que l’année dernière, son capital équivalait à l’humble somme de 6 millions de dollars américains. Il a fallu la recapitaliser pour améliorer ses perspectives. A présent, la BHCI a adopté une manière innovante de financer ses bénéficiaires en marquant sa présence tout au long de la procédure : au départ, elle met à la disposition des promoteurs immobiliers les moyens d’ériger des logements sociaux et, à l’arrivée, la même banque finance des particuliers pour que ceux-ci puissent acquérir les logements construits. A titre d’illustration, 134 logements sociaux sont en construction dans le quartier d’Abobo à Abidjan et la BHCI travaille sur 5 autres projets similaires. Ne se limitant pas aux aires urbaines, la BHCI étend ses activités dans les provinces : elle entend soutenir, par exemple, un projet à Korhogo. Ce, en faisant avoisiner des logements sociaux avec le haut standing. Tout cela prouve à suffisance la détermination de la BHCI à refléter sa vocation : celle de garantir un logement à tous les ivoiriens. Dans cet ordre d’idée, son directeur général espère doubler à nouveau le capital de l’institution pour atteindre 24 millions de dollars avant la fin de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.