RD Congo : l’amélioration du climat des affaires

Une douzaine d’investisseurs venus notamment de la Belgique et du Canada sont actuellement en pleine prospection dans le Nord-Kivu du Congo en vue de relancer le secteur touristique congolais. Cette visite est sans doute un signe avant coureur du début de l’amélioration du climat des affaires en République Démocratique du Congo. Autrefois considéré comme le berceau congolais du tourisme, le Nord-Kivu reste une zone regorgeant d’énormes potentialités et pouvant effectivement attiré des investisseurs. A cet effet, le ministre provincial de l’Administration du territoire, le Dr Valérien Mbalutwirandi Kinwya, a reçu en audience ces investisseurs qui ont exprimé leur volonté d’aider la RDC en lui apportant les capitaux nécessaires pour la reprise des activités touristiques au Nord-Kivu. Toutefois les « bienfaiteurs » ont tenu à préciser que ceci ne serait possible que si les conditions adéquates sont réunies. Par ailleurs le Nord-Kivu n’est pas la seule région de la RDC qui attire l’attention des investisseurs étrangers. En effet l’agro-alimentaire dans le Bas-Congo attise aussi la convoitise des investisseurs et notamment des serbes. L’ambassadeur de la Serbie qui a été reçu en personne par le gouverneur intérimaire de cette province, a annoncé la visite prochaine dans le Bas-Congo d’une délégation d’investisseurs serbes spécialisés dans l’agro-alimentaire. En outre un groupe d’experts serbes sont déjà sur les lieux pour mener des études de faisabilité en attendant le cortège des hommes d’affaires.

Tout ceci montre bien l’évolution et la consolidation de la coopération bilatérale qui unit la RDC et la Serbie surtout après près d’une décennie de trêve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.