Congo Brazza : Construction d’un nouveau complexe industriel

Depuis quelque temps, il y’a comme un vent d’industrialisation qui souffle sur toute l’Afrique Centrale. En effet après la construction d’une centrale hydroélectrique au Cameroun, une nouvelle cimenterie au Tchad, c’est au tour du Congo Brazza d’accueillir prochainement un complexe industriel de céramique avec un capital social de 6 milliards de FCFA (11,7 millions de dollars). Cette nouvelle industrie sera possédée à 51% par le gouvernement congolais et à 49% par la Chine. Elle sera sise à Makoua, dans le département de la Cuvette, dans le Nord du Congo. Le contrat de partenariat en vue de la construction de ce complexe industriel a été paraphé par le ministre congolais du développement industriel et de la promotion du secteur privé, Rodolphe Adada, et le président de l’Institut chinois de recherche et de conception de matériaux de construction, Xiao Hui. Un projet de telle envergure sera d’un rendement très élevé et contribuera à stabiliser le PIB national. Déjà avec un budget d’investissement évalué à 56 milliards de FCFA (109 millions de dollars), ce projet de construction créera près 130 emplois directs, pour une capacité de production journalière de 120.000 briques en terre cuite, soit 36 millions de briques par an, et 10.000 m2 de carreaux par jour.

2012 serait-elle une ère de révolution industrielle pour l’Afrique centrale ? Quoiqu’il en soit les efforts fournis par chacun de ses Etats s’inscrivent dans une dynamique de changement et surtout contribueront à rendre le marché sous régional beaucoup plus compétitif de sorte à limiter au maximum les importations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.