Relancer Air Côte d’Ivoire …

Très prochainement, les avions de la nouvelle Air Côte d’Ivoire vont s’élancer dans les airs. Ce sera finalement au mois d’avril prochain. Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ? La question a le mérite d’être posée. Car, ce n’est pas la première fois qu’une date de lancement des activités de cette compagnie aérienne est fixée. Peu avant, les autorités ivoiriennes avaient parlé de janvier, pour en arriver en mars ; et, enfin, repoussée à une échéance ultérieure. Lors de ses débuts, Air Côte d’Ivoire devrait disposer de deux airbus A319. Ces avions ont été pris en leasing. D’ici l’année prochaine, un autre pourrait renforcer sa flotte. Pourtant, ce serait plus simple de reprendre les avions de l’ancienne Air Ivoire, liquidée en 2011. Mais, les administrateurs en ont décidé autrement. D’ailleurs, en parlant d’administration, finalement, l’Etat ivoirien reste aux commandes d’Air Côte d’Ivoire avec 51 % des 25 milliards de FCFA (50 millions de dollars américains) de capital, aux côtés d’Air France (35 %) et de certains investisseurs privés (14 %). Alassane Ouattara n’a pas répondu favorablement aux sirènes d’investisseurs étrangers, dont « l’Industrial Promotion Services West Africa », ou le groupe Proparco, filiale de l’Agence Française de Développement, qui conditionnaient leur participation au statut d’actionnaire majoritaire du pays ouest-africain.

Air Côte d’Ivoire aura donc à faire ses preuves dans le ciel ouest-africain, où la compagnie va commencer ses activités par des vols régionaux. Elle se frottera ainsi à ses multiples concurrents, dont Senegal Airlines, Mauritanian Airlines et Air Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.