Bénin : Financer la décentralisation

Mardi 7 février dernier, le Ministre béninois de l’Economie et des Finances, M. Adidjatou Mathys, et l’Ambassadeur et chef de délégation de l’Union Européenne pour le Bénin, Mme Catherine Collet, ont paraphé une convention portant sur le financement du Programme d’Appui au Développement Local. Au travers de cette signature, cette initiative bénéficiera d’une enveloppe de 45 millions d’euros (60 millions de dollars américains). En fait, le Bénin n’échappe pas à une particularité africaine : celle qui veut que tout le pays dépende administrativement comme économiquement de la capitale. Dans le contexte béninois, tout se passe à Cotonou ou à Porto-Novo, bloquant l’émulation d’autres coins et recoins du pays. C’est pourquoi, l’Union Européenne souhaite promouvoir un nouvel ordre. Ce, en favorisant le développement de base par l’exploitation maximale des potentialités des 77 communes du Bénin. Ainsi, pour atteindre cet objectif, le budget alloué sera investi dans deux axes : la Politique Nationale de Déconcentration et de Décentralisation (PONADEC) développée actuellement au Bénin bénéficiera de 40 millions d’euros (26,5 milliards de FCFA – 53,5 millions de dollars américains) et le reste – 5 millions d’euros (6,5 millions de dollars américains) – servira au renforcement des capacités des acteurs de la décentralisation. Ce n’est pas la première fois que l’Union Européenne appuie des projets dans la décentralisation au Bénin.

L’année dernière, elle avait soutenu un programme d’appui aux communes. Aussi, le gouvernement béninois est conforté dans l’idée de pouvoir compter sur son apport pour les projets à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.