Gabon : Construction d’un complexe industriel

La Société nationale des bois du Gabon (SNBG) vient de bénéficier d’un soutien de poids de la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) qui lui a accordé un prêt de 8 milliards de F CFA (environ 15,4 millions de dollars). En effet ce prêt de la BDEAC sera destiné au projet de construction du complexe industriel de transformation de bois d’Owendo (Gabon), qui est promu par la SNBG. Evalué à environ 34,9 milliards de F CFA (67,5 millions de dollars), le projet a aussi été cofinancé par ECOBANK Gabon à hauteur d’un milliard de F CFA. A l’instar du Congo qui s’est récemment doté d’une politique de transformation locale de bois, le Gabon pourra grâce à ce projet de construction du complexe industriel de transformation de bois, conforter cette politique en vue de diversifier leurs économies. Pour cultiver cette mentalité du « consommons local » le gouvernement gabonais a interdit depuis 2009, toute exportation de bois sous forme de grumes et a exigé des sociétés forestières une transformation locale de toute leur production. Par ailleurs la SNBG étant une société anonyme dont le capital est majoritairement détenu par l’Etat gabonais, à raison de 51%, cette politique sera d’autant plus vite adoptée. Quant à la BDEAC, par la voix de son président Michaêl Adandé a indiqué que « la BDEAC, dont la mission est de financer le développement socio-économique en Afrique centrale, continue d’accompagner les projets à forte valeur ajoutée économique et sociale qui contribuent à l’exploitation des ressources du terroir des pays de la CEMAC».

Pour le Gabon qui se veut un pays émergent, ce projet sera d’un apport économique considérable et assurera certainement une meilleure croissance dans les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.