La Côte d’Ivoire ne connaît toujours pas son président

Malgré l’accumulation des pressions de quelques autorités étrangères, la commission électorale n’a toujours pas annoncé les résultats de l’élection présidentielle mercredi comme prévu. Selon Le président de la CEI Youssouf Bakayoko, les commissaires poursuivent la délibération et les résultats seront disponibles dès que possible. Ceci est dû au fait que le camp de Gbagbo exige toujours l’annulation des votes de certaines localités et compte passer par tous les moyens pour obtenir gain de cause. C’est pourquoi après avoir empêché Bamba Yacouba, d’annoncer les résultats provisoires, il a saisi le Conseil constitutionnel pour faire annuler les votes. Selon les experts, le Conseil constitutionnel a le pouvoir de faire annuler l’ensemble des votes ou les maintenir. Cependant, pour Albert Mabri Toikeusse, porte-parole d’ADO, déposer des recours avant même la publication des résultats serait « illégal ». Cette situation inquiète le camp d’Alassance Ouattara impatient car le conseil est dirigé par un proche de Gbagbo. Cela pourrait être aussi interprété comme une déclaration de guerre par le Nord, partisan d’Alassane Ouattara au premier tour et conduirait à de nouvelles violences. C’est pour cette raison que le couvre-feu a été prolongé jusqu’à dimanche et la population ivoirienne a préféré rester chez elle même si ce n’est pas avantageux pour l’économie du pays. La CEI compte faire une conférence de presse dans la journée afin de trouver une solution car l’enjeu est lourd pour le pays qui souhaite la paix et la stabilité après 8 ans de conflits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.