R.D.Congo : Paris et Washington veulent le rétablissement du signal de RFI

Hier jeudi 5 janvier, la France et les Etats-Unis ont évoqué la coupure du signal de Radio France International (RFI) intervenue depuis le dimanche 1er janvier en République Démocratique du Congo (RDC). Si Paris a recouru à un langage diplomatique pour tenter de faire changer d’avis les autorités congolaises, Washington, quant à lui, n’est pas passé par 4 chemins en appelant à rétablir « immédiatement » le signal de l’organe de presse.
Selon le porte-parole du Ministère français des Affaires Etrangères, Romain Nadal, « la situation de RFI en RDC » a, notamment,  fait l’objet des débats lors d’une rencontre entre les ministres en charge de la Coopération des deux parties, Henri de Raincourt et Raymond Tshibanda. A cette occasion, le ministre français « a rappelé l’attachement de la France à la liberté de la presse et de l’information ». Un discours très diplomatique qui pourrait retenir l’attention de Kinshasa tant la RDC fait partie des bénéficiaires prioritaires de l’aide publique au développement de la France.

Outre-Atlantique, les Etats-Unis se sont dits « préoccupés par les informations indiquant que le signal de Radio France International a été coupé », une déclaration de la porte-parole du Département d’Etat, Victoria Nuland. Et, de poursuivre, « nous exhortons les autorités congolaises compétentes à rétablir le signal de RFI immédiatement » ; avant de conclure, « nous soutenons la liberté d’expression dans le monde, y compris en RDC ». Difficile de faire plus clair.
Malgré tous ces appels, RFI n’est toujours pas capté en RDC. Cette mesure, qui devait initialement prendre fin le mardi 3 janvier, s’étire en longueur. Kinshasa dit avoir pris cette décision pour protester contre la manière dont RFI couvre la situation postélectorale du pays, où Joseph Kabila a été déclaré vainqueur d’une présidentielle entachée de multiples irrégularités. Cette victoire est, depuis, contestée par son principal rival, Etienne Tshisekedi, qui s’est autoproclamé « président élu ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.