Mali : L’Allemagne contre le changement climatique

La semaine dernière, le Ministre malien de l’Environnement et de l’Assainissement, M. Tiemoko Sangaré, et son homologue de la République d’Allemagne, M. Norbert Rottgen, ont signé une convention de financement portant sur la lutte contre le changement climatique en faveur du Mali. C’était à Durban que les deux hommes se sont rencontrés, à l’occasion de la conférence de Durban sur le réchauffement climatique. Le Mali ne semble pas du tout du genre à attendre le fonds vert onusien, comme décidé à Durban, pour trouver des solutions aux mutations climatiques. Plutôt, cette rencontre mondiale au sommet a été l’occasion pour sa délégation de parapher un accord de soutien. Par ce biais, le Mali bénéficiera d’une enveloppe de 6.5 milliards de FCFA, soit environs 13,5 millions de dollars américains. Cette somme a été allouée pour une période de 5 ans pendant laquelle le Mali développera un projet d’adaptation au changement climatique. En effet, ce genre de thématique est prioritaire pour le gouvernement malien car son territoire est amplement touché par des problèmes climatiques. On peut penser, par exemple, à la rapide avancée désertique, laquelle est due à la raréfaction des pluies ces dernières années. Ce qui risque d’entraîner une famine au Mali, situation que connaît déjà le Niger voisin. Heureusement pour le Mali, l’Allemagne semble intéressée à l’accompagner dans ce processus. M. Rottgen l’a même confirmé en déclarant que son pays est très sensible à la situation des Etats qui souffrent du fait du changement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.