Cameroun : prévision d’une hausse de 50% de la production pétrolière

Après une longue période consacrée aux élections présidentielles, le Cameroun se remet en selle pour assurer le développement de son économie en manque de croissance. Dans cet ordre d’idées un responsable de la Société nationale des hydrocarbures (SNH) vient d’annoncer que le Cameroun pourrait produire quelque 36,5 millions de barils de pétrole l’an prochain, soit l’équivalent de 100.000 barils par jour.  Si cette prévision se respectait le pays réaliserait une hausse de plus de 50% au-dessus de l’estimation qu’avait faite le gouvernement dans son budget pour 2012. En effet l’estimation ne semble pas si irréaliste que ça, car la production attendue par exemple du gisement de Dissoni autrefois exploité par Total et repris par la société Perenco près de la frontière nigériane, est en pleine hausse. Ce gisement dont les réserves sont estimées à 25 millions de barils ainsi que l’augmentation de production attendue des autres gisements détenus par Perenco, dont les réserves sont estimées à 20 millions de barils, constituent d’excellentes garanties en ce qui concerne la réalisation du taux de croissance de 50%. Pour le responsable de la SNH, la production du Cameroun qui était initialement estimée à moins de 60.000 barils en 2010, avait fini par atteindre les 64.000 barils par jour. Quant à l’année 2011, le responsable ajoute qu’elle était prévue à 55.000 barils par jour mais elle devrait atteindre 65.000 barils par jour. Notons que la production pétrolière, bien qu’étant faible, reste le principal produit exporté par le pays. Alors une croissance de cette production rehausserait considérablement les recettes de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.