Cameroun : Appui de la Banque Mondiale

Le Cameroun vient de signer deux accords financement d’un montant total de 142 millions de dollars avec la Banque mondiale (BM). Représentée lors de la cérémonie de signature par Gregor Binkert, directeur des opérations pour les pays de la CEMAC, la Banque mondiale a apporté son soutien au Cameroun dans l’intégration commerciale et le développement urbain. En effet le premier accord signé est destiné à faciliter les transports et le transit en zone CEMAC. D’un montant total de 55 milliards FCFA (112 millions de dollars) ce projet aura donc pour objectif la promotion d’une plus grande intégration commerciale au sein de la sous-région tout en contribuant à l’amélioration des conditions de transport le long de deux principaux corridors Douala-N’Djamena (Cameroun-Tchad) et Douala-Bangui (Cameroun-Centre Afrique).

Selon un des proches du dossier « grâce aux investissements de l’Etat camerounais et de ses partenaires internationaux, ce sont au moins 90% des 1 842 kilomètres du corridor Douala-N’Djamena qui devraient être en bon état à l’horizon 2016, contre 52% seulement aujourd’hui. Ceci devrait avoir un impact majeur sur les conditions de transit dans la sous-région, favorisant une meilleure communication entre le Nord et le Sud, ainsi que les échanges commerciaux avec les pays voisins ». Quant au second projet, il sera consacré à l’assainissement liquide de la ville de Douala et de la région de l’Extrême-Nord. Pour un budget de près de 30 millions de dollars américains ce projet soutiendra la mise en place la stratégie nationale d’assainissement. A travers cette politique d’assainissement, c’est la prévention contre de nombreuses maladies et épidémies, que prônent ainsi les autorités camerounaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.