Afrique : Après la Chine, c’est la Corée du Sud…

La présence de la Chine sur les terres du continent noir ne date pas d’aujourd’hui ; mais un autre pays asiatique de part ses activités vient de manifester tout son intérêt pour l’Afrique, et compte s’y installer même durablement. En effet le célèbre site How We Made It In Africa, a indiqué le 1er Septembre dernier que le géant groupe sud-coréen Samsung envisage de concevoir des produits exclusivement adaptés à l’Afrique. Il s’agit entre autre de Netbook NC215S, un petit ordinateur qui fonctionnera à l’énergie solaire. Ce petit bijou sera lancé bientôt sur le marché Kenyan et permettra de ce fait à une population privée d’électricité, de pouvoir avoir accès aux nouvelles technologies d’information (NTI). Prévu pour être opérationnel seulement en 2013, un centre de recherche aidera Samsung dans la réalisation de ses produits destinés au marché kenyan. Comme l’explique Robert Ngeru, représentant de la société :  «Notre objectif est de promouvoir la coopération, l’innovation et l’échange d’idées en technologie afin que nos produits continuent de répondre aux besoins et aux conditions du continent ». Mais le plus important des objectifs du groupe sud-coréen est de pouvoir développer des produits «construits en Afrique, pour l’Afrique, par l’Afrique».

Déjà présent au Kenya depuis Mai 2011, Samsung vient de lancer 130 magasins dans 40 pays d’Afrique. Auparavant, on recensait 70 boutiques dans tout le continent. A l’instar de Samsung toute la Corée du Sud s’apprête à envahir le marché africain comme en témoigne déjà leurs investissements qui entre 2005 et 2009 sont passés de 129,7 millions à 388,4 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.