La contrefaçon de médicaments au Nigeria

La contrefaçon de médicaments est un fléau qui prend de l’ampleur au Nigeria à cause de la faiblesse de la législation, des contrôles et des problèmes d’accès aux médicaments. Les médicaments contrefaits sont souvent composés de fécule de maïs et d’autres ingrédients souvent dangereux. Malgré qu’ils soient vendus avec des marques et des inscriptions plus nettes que celles des vrais produits, ils ne renferment que peu voire aucune valeur médicale. On les trouve généralement dans les emplacements sur le bord de la route, qui sont très peu réglementés. Cette pratique est nuisible pour la santé et cause la perte de plusieurs vies humaines. Malgré que le Nigeria ait décidé de lutter contre la distribution de médicaments contrefaits, le pays est loin d’éradiquer le fléau. Car ceux qui en sont le plus souvent victimes ce sont les pauvres, et au Nigeria 92% de la population vit avec moins de 2 dollars par jour. Cela nécessite donc une union entre le privé et le public pour lutter ensemble contre la contrefaçon de médicaments car les produits se vendent bien malgré les recommandations sur la santé. Sans oublier le maintien d’un circuit de distribution pharmaceutique sécurisé et le renforcement des outils de traçabilité suivi d’une communication sur les menaces réelles, adaptée à la gravité du phénomène. Car chaque fois que les autorités prennent une mesure pour lutter contre ce réseau, les trafiquants développent des techniques pour la contourner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.