Congo – Brazzaville : L’Inde soutient l’extension du réseau électrique

Le ministre congolais de l’Energie et de l’Hydraulique, M. Itoua Bruno Jean Richard, a profité des festivités des indépendances du Congo-Brazzaville et de l’Inde, lesquelles tombent le même jour à la date du 15 août, pour annoncer l’octroi d’un prêt à hauteur de 35 milliards de FCFA (plus de 70 millions de dollars américains) par la puissance émergente.
Cette somme servira, notamment, au projet d’extension du réseau électrique national dans certaines localités congolaises et à la réhabilitation des lignes électriques desservant les deux principales villes du pays, à savoir, la capitale, Brazzaville, et Pointe-Noire. Les autorités du Congo-Brazzaville voient loin et, parmi leurs ambitions, figure l’accès de couverture électrique à 90 % à l’horizon 2025. Mais, malgré tous les projets que le gouvernement initie, la fourniture électrique pose toujours problème avec un taux de 40 % dans les milieux urbains et seulement 14 % dans les zones rurales. Ainsi, l’Inde vient donc de donner un grand coup de pouce à la concrétisation de cette visée. Et, le plus intéressant, c’est que ce prêt pourrait amorcer une série d’initiatives dans le secteur de l’électricité entre le Congo-Brazzaville et l’Inde, comme l’a laissé entendre le ministre de tutelle : « ceci est la première étape d’un projet qui doit aller plus loin ». Il faut dire que la coopération entre les deux pays se porte très bien. Pour preuve, une quinzaine d’officiers militaires congolais viennent d’achever une formation en Inde et, récemment, des accords commerciaux ont été conclus entre les deux parties.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.