Guinée : projet de construction d’une usine d’alumine

Le gouvernement Guinéen vient de signer un accord de principe avec les responsables de la compagnie chinoise China Power Investment Corporation (CPIC) qui s’engagent à construire en Guinée une usine d’alumine d’un coût global de 6 milliards de dollars.
La préfecture de Boffa, région située à environ 140 km de Conakry a été désignée pour abriter la dite usine. En septembre prochain, une autre convention est aussi envisagée entre le gouvernement guinéen et la CPIC qui veut s’affirmer en tant qu’investisseur de premier choix dans le pays.
Le lancement des travaux de construction de la future usine est prévu en Janvier 2012. D’après les études l’usine produira 4 millions de tonnes d’alumine par an, une productivité bien supérieure à celle de Friguia (région située 120 km de Conakry) dont la production n’est que 600.000tonnes par an. Six fois plus grande que celle de Friguia qui est à la charge de Rusky Alumina (RUSAL), l’usine de Boffa aura des retombées positives immenses tant bien sur la préfecture mais aussi sur l’économie nationale avec la création de plus de 10.000 emplois directs et indirects. Par ailleurs la CPIC qui compte augmenter encore ses investissements  à 10 milliards de dollars, envisage également de construire à Boffa un barrage en eau profonde et une centrale thermique.
A cet effet la Société Guinéenne du patrimoine minier (SOGUIPAMI), récemment créée et dont le rôle revient à gérer le patrimoine minier de la Guinée devrait être en charge du dossier de la centrale thermique. Ces réalisations prouvent une fois de plus le rôle que peut jouer la Chine dans le développement de l’économie africaine à travers ses nombreuses compagnies qui n’hésitent plus à s’implanter et/ou financer de grands projets innovants sur le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.