Sénégal : Du riz en abondance

M. Amadou Niang, ministre sénégalais du Commerce, s’est réjoui de l’abondance des stocks de riz dans le pays, alors en visite mercredi 20 Juillet dernier chez un commerçant de la place, Bocar Samba Dieye. Une bonne nouvelle surtout en prévision du Ramadan.

Le mois de jeûne au Sénégal est réputé pour ses diverses pénuries alimentaires à cause d’une demande de loin supérieure à l’offre. Mais, désormais, le riz ne sera plus concerné par ces tracas, à en croire les propos du Ministre sénégalais. Ceci, du fait de la production locale qui est de plus en plus effective au Sénégal. En baissant ses importations de la céréale de 251 000 tonnes en l’espace de trois ans, le Sénégal a pu économiser 65 milliards de FCFA (138 millions de dollars américains) entre 2007 et 2011.  Ce qui eu un impact positif sur toute l’économie du pays : d’abord, des devises restent dans les caisses de l’Etat ; ensuite, les riziculteurs sénégalais tirent leur épingle du jeu en engrangeant quelques liquidités et, enfin, les prix de la céréale baissent sur les marchés, avantageant du coup le consommateur.

Avec des résultats aussi probants, le gouvernement ne compte pas s’arrêter sur un si bon chemin. Il va continuer à importer aux alentours de 600 000 tonnes de riz par année complétées par la production locale avoisinant les 300 000 tonnes aujourd’hui. Les importateurs de riz sont donc prévenus pour qu’ils ne fassent pas de pertes. Ainsi, actuellement, M. Niang veut plus mettre l’accent sur la distribution. C’est d’ailleurs pourquoi il s’est rendu chez Bocar Samba Dieye, afin de solliciter  l’assistance du secteur privé dans la distribution du riz local au même titre que celle du riz importé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.