Burundi : La Belgique soutient un projet dans l’enseignement

Mercredi dernier à Bujumbura, la Belgique et le gouvernement du Burundi se sont engagés dans une convention portant sur la « Formation Initiale des Enseignants », un projet dans le secteur de l’éducation burundaise. Celui-ci, dont l’objet est clairement défini dans son intitulé, va faire l’objet d’un financement de 7 millions d’euros (9,5 millions de dollars américains) s’étendant sur les cinq prochaines années.

Cela faisait belle lurette que la formation des enseignants avait été interrompue au Burundi à cause des conflits qu’a connu le pays dans les années 1990. Ce projet, qui signe ainsi le grand retour des mises à niveau des instituteurs burundais de l’enseignement fondamental, vise à les rendre capables de conduire des travaux purement pratiques afin de professionnaliser très tôt leurs élèves. Dans cette optique, cette initiative prévoit non seulement de former d’abord les formateurs des professeurs mais également de favoriser l’élaboration d’outils de développement professionnel. Ces derniers pourront aboutir à valider les acquis des personnes formées. Un accent particulier sera mis sur un minimum de spécialisation dans cette formation car le projet inclut la conception de différents outils pédagogiques suivant les disciplines.

Par ailleurs, l’enveloppe belge servira à réfectionner 4 centres de formation initiale répartis dans 4 régions burundaises. Un des axes de ce projet des plus importants car la disparité de la distribution des écoles au Burundi a constitué pendant longtemps un véritable frein à l’accès à l’éducation dans certaines parties du territoire national, laissant pour compte les autres régions au profit du centre et du sud. S’éloignant du domaine purement éducatif, ce financement va aussi soutenir la création d’un cadre institutionnel et financier à la formation initiale des enseignements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.