L’économie ougandaise en bonne voie

L’économie ougandaise se trouve sur la bonne voie  en ce qui concerne le maintien de la stabilité macroéconomique et la réduction des contraintes à la croissance.  En effet sa croissance économique devrait se renforcer en dépit des risques d’inflation liés principalement à la flambée des prix des dentées alimentaires d’environ 30% dans l’ensemble. Le vice-président du Fonds Monétaire International, Monsieur Naoyuki Shinohara a déclaré que la banque centrale ougandaise avait atténué la volatilité du taux de change, pour aider le secteur financier à demeurer efficace. Il ajouté que l’Ouganda possédait un appareil politique efficace pour attirer les investisseurs étrangers et a présenté ses félicitations pour des politiques saines ayant permis au pays de faciliter la croissance. Ces déclarations du Vice président du FMI  devraient donner un signal fort aux bailleurs de fonds et aux investisseurs ougandais ou étrangers désireux s’installer au pays. bLe principal défi des décideurs économiques est d’ajuster les politiques budgétaires et monétaires pour préserver la santé macro- économique. L’intensification des investissements dans l’infrastructure sera la clé de la croissance la plus rapide en Ouganda sur le moyen terme.  Le secrétaire au trésor ougandais Chris Kassami  a quant à lui déclaré que le gouvernement continuera à investir dans les infrastructures, et l’agriculture pour  la compétitivité et la croissance des exportations. Il a par ailleurs assuré que tout était mis en œuvre pour traiter la dépréciation du Shilling ougandais face au dollar américain. Cependant a-t-il ajouté, que  le rétablissement de la valeur était une responsabilité collective et que tous les ougandais doivent travailler dur pour l’exportation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.