Publié Le : lun, Oct 4th, 2021

Libye: Une opération policière ciblant des migrants a fait un mort et quinze blessés

L’opération «anti-drogue» menée le week-end écoulé par les autorités libyennes dans un faubourg pauvre de la capitale Tripoli, qui a ciblé principalement des migrants en situation irrégulière, a fait un mort et au moins quinze blessés, selon l’ONU.

«Un migrant a été tué et au moins 15 autres ont été blessés, dont six grièvement, lors de descentes» menées par les forces de sécurité dans «des maisons et des abris provisoires de fortune à Gargaresh, une zone de Tripoli fortement peuplée de migrants et de demandeurs d’asile», souligne la Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul) dans un communiqué.

Selon la mission onusienne, qui cite la Direction de la lutte contre les migrations illégales, «au moins 4.000 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été arrêtées».

Le chef du gouvernement libyen de transition, Abdelhamid Dbeibah a effectué dimanche, une «visite d’inspection» au siège de cette Direction, pour s’enquérir des «conditions de détention» des migrants arrêtés, a affirmé le gouvernement dans un communiqué.

«Les Nations unies ont reçu des informations faisant état d’un jeune migrant tué par balle. Cinq autres migrants ont été blessés par balles, deux d’entre eux sont dans un état grave en réanimation», a précisé la Manul, assurant que «la plupart des personnes arrêtées sont désormais détenues arbitrairement».

Des dizaines de milliers de migrants, venus pour la plupart d’Afrique subsaharienne pour tenter la traversée de la Méditerranée sur le chemin de l’Europe, sont une proie facile pour les trafiquants en Libye, un pays plongé dans le chaos depuis la révolte orchestrée du dehors contre M. Kadhafi de 2011.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>