Publié Le : lun, Août 9th, 2021

Burkina Faso : Le Président Kaboré réaffirme la détermination de son pays à combattre sans concession le terrorisme

Le Burkina Faso, Etat sahélien d’Afrique de l’ouest, est plus que jamais déterminé à vaincre l’hydre du terrorisme. Une posture réaffirmée ce lundi 09 août par le Président burkinabè face à un mal qui a la vie dure depuis 2015 sur son sol natal.

«Nous continuerons à mener sans concession la guerre que nous imposent les forces obscurantistes et barbares dans notre pays. Hommage à nos soldats tombés et prompt rétablissement aux blessés», a souligné Roch Kaboré sur Twitter ce lundi.

Le dirigeant ouest-africain réagissait aux récentes attaques terroristes que le pays a enregistrées. Et qui endeuillent de façon cyclique l’armée et les populations. Ce 08 août, une embuscade tendue contre des militaires burkinabè dans le nord-est du pays a encore tué 12 soldats et en a blessé plusieurs autres. Par ailleurs, sept soldats précédemment portés disparus ont été retrouvés vivants selon des sources officielles. Mercredi dernier, une trentaine de personnes dont 15 militaires et quatre supplétifs de l’armée burkinabè avaient aussi été tués dans une nouvelle double attaque dans le Sahel.

L’incapacité des forces armées du Faso à vaincre les forces djihadistes a amené l’opposition politique et la société civile à organiser des géants mouvements de dénonciation le mois dernier. Une contestation ascendante qui avait contraint le Président Kaboré à opérer des remaniements importants au sein de l’appareil sécuritaire et de la défense du pays. Etat enclavé et ayant pour voisins directs plusieurs pays frappés par l’anomie du pouvoir central sur de vastes zones, le Burkina Faso subit une spirale meurtrière d’attaques terroristes depuis la chute du pouvoir de Blaise Compaoré en octobre 2014, suite à une insurrection populaire.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>