Publié Le : mer, Juin 30th, 2021

Burkina Faso: Plainte du «Balai Citoyen» contre le Gouvernement pour «non-assistance» aux victimes du terrorisme

Le Balai Citoyen, mouvement de la société civile du Burkina Faso, a déposé plainte mardi, contre le gouvernement pour «non-assistance à personnes en danger» lors de l’attaque de Solhan (Nord-Est), ayant fait au moins 132 morts, début juin dernier.

Le «Balai Citoyen» précise dans un communiqué, avoir déposé sa plainte «auprès du procureur du Faso près le tribunal de grande instance» de Ouagadougou, évoquant «la situation sécuritaire préoccupante dans notre pays».

Dans la nuit du 4 au 5 juin des hommes armés, dont «des jeunes âgés de 12 à 14 ans» selon les autorités, ont attaqué ce village de Solhan au Nord-Est du Burkina, tuant au moins 132 personnes selon le gouvernement, ou 160 selon des sources locales.

“La non-intervention du détachement militaire basé à Sebba (15 km de Solhan) et la durée de l’attaque qui a été d’environ 4 heures, ont poussé le Balai Citoyen à formuler cette plainte”, a affirmé le mouvement qui affirme que le pouvoir du président Roch Marc Christian Kaboré «a consciemment fait le choix d’abandonner les populations à leur triste sort».

«Face à cette trahison d’un gouvernement insouciant aux appels au secours de populations en détresse qu’il a l’obligation de protéger, le Balai Citoyen demande à la justice d’en «tirer toutes les conséquences de droit».

Le Burkina Faso est confronté depuis 2015 à des attaques de plus en plus fréquentes et meurtrières de groupes jihadistes armés, ayant déjà fait quelque 1.500 morts et contraint près de 1,5 million de personnes à fuir leurs foyers.

Des manifestations de colère contre l’insécurité sont prévues le week-end à venir, à l’appel de l’opposition et de la Société civile, mais le “Balai Citoyen” a annoncé qu’il n’y participera pas.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>