Covid-19 : L’Egypte renforce ses mesures barrières

L’Egypte a annoncé mercredi un renforcement de ses mesures de lutte contre le coronavirus à l’approche de la fête musulmane de l’Aïd el-Fitr qui va marquer la fin du mois de jeûne du ramadan.

Le Premier ministre Mostafa Madbouli a expliqué lors d’une conférence de presse mercredi que le pays était au milieu d’une « troisième vague » de l’épidémie de Covid-19. L’Egypte a enregistré plus de 231.000 cas de coronavirus dont plus de 13.000 décès.

Pour limiter la propagation du virus, le gouvernement égyptien a décidé de fermer ses cafés, centres commerciaux et restaurants à 21H00 à partir de jeudi et jusqu’au 21 mai.

« Nous sommes à un moment critique », a relevé M. Madbouli, en précisant que les plages, les parcs et les installations de loisirs seraient entièrement fermés pendant les cinq jours de fête du 12 au 16 mai.

Il n’y aura pas de concerts, ni de festivités telles que des mariages pendant la même période. Les prières de l’Aïd el-Fitr ne se tiendront que dans certaines mosquées désignées à cet effet.

Madbouli a souligné qu’environ 1,7 million de personnes avaient été verbalisées ces derniers mois pour ne pas avoir porté de masque et des « centaines de milliers de narguilés » ont été saisis dans des cafés.

Par ailleurs, le gouvernement a précisé dans un communiqué mercredi que l’Egypte allait recevoir 4,9 millions de doses de vaccins en mai.

Les développeurs du vaccin russe Sputnik disent avoir signé un accord avec une importante société pharmaceutique égyptienne pour fabriquer plus de 40 millions de doses par an au Caire.

En janvier, l’Egypte a lancé sa campagne de vaccination grâce à la réception de 50.000 doses du vaccin chinois Sinopharm.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.