Le président Buhari est le premier à se faire vacciner au Nigeria contre le coronavirus

Le président nigérian, Muhammadu Buhari a reçu samedi dernier à Abuja, sa première dose de vaccin contre le coronavirus, au lendemain du lancement de la campagne de vaccination dans le pays le plus peuplé d’Afrique.

«Afin de montrer la confiance que j’accorde à la sécurité et à l’efficacité de ces vaccins, j’ai reçu aujourd’hui ma première injection, et j’enjoins tous les Nigérians de faire de même, pour que nous soyons protégés de ce virus», a déclaré Buhari dans un communiqué.

Le vice-président Yemi Osinbajo a lui aussi reçu le même jour, une première dose au cours d’une opération de vaccination organisée au palais présidentiel et retransmise à la télévision nationale.

Selon l’agence en charge de la campagne vaccinale, près de 2,5 millions de Nigérians se sont inscrits dès le premier jour. Les personnels de santé seront prioritaires. Suivront les officiers de police et les militaires, les douaniers, les travailleurs du secteur du pétrole et les «leaders stratégiques».

Le Nigeria a reçu mardi près de 4 millions de doses de vaccins contre la Covid-19, financées par le dispositif Covax qui vise à en fournir aux pays à faible revenu. Il s’agit du premier lot des 16 millions de doses Astra Zeneca/Oxford qui doivent arriver dans les prochains mois au Nigeria, où les soignants et les professions à risque seront les premiers vaccinés.

Le représentant de l’UNICEF au Nigéria, Peter Hawkins, a indiqué que l’initiative COVAX «a travaillé très dur pour s’assurer que le Nigéria reçoive le vaccin le plus rapidement possible afin de pouvoir démarrer son programme de vaccination auprès de la plus grande population d’Afrique».

Le Nigeria veut vacciner au moins 70 % de sa population de plus de 18 ans durant les deux prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.