Niger – Chine : Un Nouveau Pont pour Niamey

La semaine dernière, M. Bazoum Mohamed, Ministre nigérien des Affaires Etrangères et son homologue chinois, M. Zhai Jun, ont signé un accord portant sur un financement dans le cadre de la coopération technique et économique entre les deux pays. Le Niger bénéficiera d’une enveloppe chinoise de 5,76 milliards de FCFA (14 millions de dollars américains) destinée à prolonger le deuxième pont de Niamey en y construisant des bretelles. De cette façon, la circulation urbaine sera plus fluide dans la capitale, laquelle est souvent en proie à des embouteillages.

Ce financement ne fait que compléter une démarche que la Chine a commencé en 2007, en partenariat avec le gouvernement nigérien. A l’époque, elle avait accepté de soutenir l’édification de ce pont de 600 mètres de long moyennant un don et un prêt sans intérêt. Cela a permis de réaliser ce chantier. Bien entendu, une telle générosité mérite une contrepartie. Ainsi, pas mal d’entreprises chinoises, à l’instar de la China National Petroleum Corporation (CNPC) ou encore la China National Nuclear Corporation (CNNC) et bien d’autres, ont pu développer, entre temps, leurs activités au Niger.

Et, bien que l’administration nigérienne ait été récemment remaniée, la coopération avec la Chine n’en souffrira guère vraisemblablement. C’est ce qu’a laissé entendre M. Bazoum, en marge de la signature de l’accord, estimant que le financement chinois « servira également à d’autres projets définis entre le Niger et la Chine », lesquels interviendront dans un avenir proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.