Côte d’ivoire: Libération de 4 militantes du Mouvement politique de Guillaume Soro

Quatre militantes de Générations et Peuples Solidaires (GPS), mouvement politique de l’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, ont été libérées mercredi après cinq mois de détention.

Il s’agit d’Anne-Marie Bonifon, coordonnatrice nationale du GPS, Henriette SonneboGuei, Naminata Koné, Kouignignon Irène Pan épouse Todé. Ces femmes avaient été arrêtées le 13 août 2020 à Cocody, un quartier d’Abidjan, à l’occasion d’une marche de l’opposition contre la candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre 2020.

«Nous vous confirmons la libération sans condition des femmes de GPS détenues illégalement par le régime», a annonce cette formation dans une note d’information.

Amnesty International dans un rapport rendu public le 9 décembre 2020, avait exigé la mise en liberté de toutes les femmes interpellées dont Pulchérie Gbalé, initiatrice des marches de contestation contre la participation du président Alassane Ouattara au scrutin présidentiel du 31 octobre 2020.

Plusieurs heurts entre opposants, forces de l’ordre, et partisans du chef de l’État avaient eu lieu dans de nombreuses localités de Côte d’Ivoire. Les autorités ont dénombré 85 tués, des centaines de blessés et de nombreux dégâts matériels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.