Publié Le : mer, Déc 2nd, 2020

Mogadiscio expulse l’ambassadeur du Kenya pour «ingérence»

Le gouvernement somalien a expulsé l’ambassadeur du Kenya et rappelé son propre ambassadeur de Nairobi après avoir accusé son voisin d’ingérence dans le processus électoral à Jubbaland, l’un des cinq Etats semi-autonomes de la Somalie.

Dans une déclaration, le gouvernement somalien dénonce «des interférences politiques du gouvernement kenyan dans les affaires intérieures de la Somalie», sans donner plus de détails.

Des accusations que le Kenya nie en bloc et qualifie d’«allégations non fondées». Le ministère kenyan des affaires étrangères a déclaré lundi qu’il n’avait reçu aucune communication officielle de la Somalie concernant l’expulsion de son ambassadeur.

Il incombe à «tous les acteurs politiques en Somalie de rester fidèles à leurs engagements politiques, d’éviter les actions distrayantes, mais plutôt de s’engager de manière constructive pour assurer la mise en œuvre du calendrier des élections dans les délais», a-t-il déclaré.

L’état du Jubaland, l’un des cinq états semi autonomes de la Somalie et « zone tampon » décidée par le Kenya pour se protéger contre les attaques terroristes sur son territoire, se trouve aujourd’hui au centre des tensions diplomatiques entre les deux pays d’Afrique de l’Est.

Situé le long de la frontière entre les deux pays, Jubbaland regorge de gisements de pétrole et de gaz. C’est aussi dans cet Etat qu’est situé le port de Kismayo, d’une importance stratégique.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>