Publié Le : ven, Nov 27th, 2020

Bahreïn va ouvrir un consulat au Sahara Occidental

Le Royaume de Bahreïn a décidé l’ouverture prochainement d’un consulat à Laâyoune, la principale ville du Sahara marocain, a annoncé le roi de Bahreïn, Hamad Ben Issa Al Khalifa, lors d’un entretien téléphonique avec le roi marocain Mohammed VI, indique jeudi à Rabat, un communiqué du Cabinet royal marocain.

«Le Royaume de Bahreïn va ouvrir un consulat général dans la ville marocaine de Laâyoune, une décision qui fera l’objet de coordination entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays», a dit le roi Hamad cité dans le communiqué.

Le Maroc, qui contrôle environ les deux-tiers du Sahara occidental, veut une «autonomie sous contrôle» du territoire désertique, alors que le Front Polisario, soutenu par Alger, milite pour l’indépendance et réclame un référendum d’autodétermination.

Pas moins de 16 pays ont déjà ouvert des représentations diplomatiques depuis fin 2019 à Laâyoune et à Dakhla, grand port de pêche situé plus au sud, au terme d’efforts intenses de la diplomatie marocaine.

Bahreïn a ainsi emboîté le pas aux Emirats Arabes Unis et à la Jordanie, deux autres pays arabes du Golfe qui avaient déjà annoncé la semaine dernière leur intention d’ouvrir prochainement un consulat à Laâyoune.

Ces décisions qui viennent conforter la légitimité de la souveraineté du Maroc sur son Sahara sont mal perçues par les adversaires du Royaume chérifien, le Front séparatiste sahraoui Polisario et ses principaux soutiens notamment l’Algérie et l’Afrique du Sud qui défendent corps et âme l’option d’un référendum d’autodétermination, dont même l’ONU a exclu de ses débats sur le dossier du Sahara.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>