Côte d’Ivoire-CPI : Laurent Gbagbo aura bientôt son passeport

La délivrance du passeport de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, en liberté conditionnelle à Bruxelles après son acquittement en première instance par la Cour pénale internationale (CPI), est «en cours», a indiqué mercredi à Abidjan, le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiemoko Touré.

«Le processus est en cours. Il y a eu une évolution. Il y a la nécessité de produire des documents administratifs», a affirmé à l’issue du Conseil des ministres  Tiemoko Touré, également ministre de la Communication.

Le retour de Gbagbo est un des points en discussion entre le pouvoir et l’opposition qui ne reconnaît pas la victoire du président Alassane Ouattara, estimant que son troisième mandat est inconstitutionnel.

Son avocate Habiba Touré avait accusé en juillet, les autorités ivoiriennes de lui refuser le passeport, notamment afin qu’il ne puisse pas rentrer dans son pays pour l’élection présidentielle du 31 octobre.

Le parti de Gbagbo avait présenté sa candidature à la présidentielle mais celle-ci avait été invalidée par le Conseil constitutionnel. L’ex-président de Côte d’Ivoire (2000/2010) a été acquitté en janvier 2019 par la CPI de crimes contre l’Humanité et libéré après sept ans de détention à La Haye.

Gbagbo a par ailleurs été condamné à 20 ans de prison par la justice ivoirienne pour le «braquage» de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.