Mali: Soutenir la filière coton

L’Union des Caisses Mutuelles d’Epargne et de Crédit du Mali, autrement appelé Kafo Jiginew, principal établissement du secteur de la microfinance au Mali, a consenti accorder un prêt de 3 milliards de FCFA (6,8 millions de dollars américains) en faveur du coton malien. Cette somme, dont ont bénéficié la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT) et l’Union Nationale des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton et Vivriers (UNSCPCV), sera consacrée, à parts égales, à l’acquisition d’équipements pour la filière agricole et aux besoins des coopératives des cotonculteurs (respectivement 1,5 milliards de FCFA).
Sans l’intervention de la CMDT, les acteurs de la filière cotonnière malienne regroupés au sein de l’UNSCPCV n’auraient pas pu accéder à cette subvention financière. Car, c’est la CMDT qui a dû répondre de la nécessité de ‘l’octroi du crédit devant l’institution financière. Ce, en apportant des détails sur les projets des producteurs comme les dimensions de leurs champs, le rendement prévu à l’hectare ou, par besoin de traçabilité, la hauteur du crédit intrant reçu. De leur côté, les coopératives de cotonculteurs n’ont qu’à s’engager à honorer une caution solidaire par groupe et par société.
Même si toutes ces conditions ont été remplies, Kafo Jiginew a quand même posé ses conditions : chaque crédit durera entre 1 et 5 ans pour un taux d’intérêt de 12 % l’année. Celles-ci ont convenu au président de la CMDT, Tiéna Coulibaly, lequel a évoqué l’importance que l’institution financière donne au coton malien. Cela tombe bien car la filière est en pleine relance, l’objectif du gouvernement étant de produire 500 000 tonnes de coton lors de la campagne 2011 – 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.