Le Mali a un nouveau Premier ministre civil, Moctar Ouane

L’ancien ministre des Affaires étrangères Moctar Ouane, 64 ans, a été désigné dimanche, Premier ministre pour diriger le gouvernement de transition au Mali.

La nomination d’un civil à ce poste était attendue depuis l’investiture vendredi dernier comme président de transition, de Bah Ndaw, un colonel à la retraite et ancien ministre de la Défense.

Les pays membres de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont fait de cette nomination, leur principale condition à la levée des sanctions imposées au Mali à la suite du putsch contre le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

Ce diplomate chevronné, jouissant d’une solide réputation internationale mais peu connu dans son pays, est natif de Bidi, dans le centre du pays qui est actuellement la région la plus touchée par les attaques jihadistes parallèlement aux violences intercommunautaires qui ensanglantent le Mali depuis des années.

En 2004, sous la présidence d’Amadou Toumani Touré, Mouctar Ouane est nommé ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement d’Ousmane Issoufi Maïga. Des fonctions qu’il exercera jusqu’en 2011, dans les gouvernements de Modibo Sidibé.

Depuis 2016, il était délégué général à la paix et à la sécurité de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), qu’il avait rejoint  en 2014 en tant que conseiller diplomatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.